Accueil

Bienvenue sur Paris Sportifs Bonus, le Guide des Meilleurs Sites de Paris Sportifs et Paris Hippiques en Ligne !


Ce site a été créé par un passionné des jeux d'argent (casino, poker et paris sportifs) afin de partager avec mes visiteurs mes expériences passées. Nous tenterons ainsi de vous présenter les bookmakers, c'est à dire les sites de paris sportifs en ligne, les plus fiables pour vous éviter des désagréments.

En jouant sur les bookmakers sélectionnés par nos soins, vous pourrez vous consacrer au jeu sans avoir à vous soucier des problèmes techniques ou juridiques. En plus, notre site vous propose des bonus exclusifs vous permettant d'augmenter vos gains au jeu !

Certaines offres promotionnelles sont limitées dans le temps alors ne perdez plus une seconde et consultez notre sélection ci-dessous.

Parier gratuitement ?

Betclic rembourse votre premier pari ! Un excellent moyen de parier sans débourser un centime et de gagner de l'argent.

pari gratuit


Pourquoi Choisir de Parier en Ligne ?

Les paris sportifs en ligne sont un moyen simple et rapide de gagner de l'argent. Plus la peine de se déplacer dans votre bureau de tabac pour valider votre ticket, une simple connexion internet est nécessaire. En plus de la facilité, vous avez également un plus large choix de paris disponibles. En effet, il existe de nombreux types de paris différents pour un même événement. Enfin, le dernier aspect positif des paris sportifs et hippiques en ligne est que vous pouvez jouer à n'importe quelle heure sur des sports divers dans de nombreux pays. Vous aimez la Premier League ? Le baseball ? Seuls les sites de paris en ligne peuvent vous permettre de parier sur vos sports préférés.


Comment Parier en Ligne ?

Pour commencer à parier sur le sport en ligne, il vous faut vous inscrire sur un site de paris sportifs. Ces sites sont plus communément appelés "bookmaker". Une fois votre compte créé, déposez un certain montant d'argent pour pouvoir débuter votre premier pari. Il ne vous faudra pas plus de 5 minutes avant de commencer à jouer. Attention, lors de la création de votre compte, ne communiquez pas d’informations erronées sous peine de voir votre compte fermé et de ne pas pouvoir retirer vos gains. Les sites de paris sportifs procèdent à une vérification de votre identité comme stipulée par la loi (ARJEL). Cette loi n'est applicable que pour la France.


Le Paris Sportifs en ligne et la légalité ?

Les sites de paris sportifs présentés sur ce site possèdent les autorisations nécessaires de la part de l'ARJEL pour exercer légalement leur activité en France. Cela signifie que vous pouvez jouer légalement et sans contrainte sur les bookmakers présentés. Un logo "Agrée ARJEL" est visible dans la description du site si celui-ci est conforme à la législation française. Si le logo n'est pas présent, cela signifie que si vous êtes résident français, vous ne pourrez pas vous inscrire.

Pour les canadiens, belges et autres francophones, consultez la législation en vigueur dans votre pays pour savoir si les jeux en ligne sont autorisés.

Nous vous rappelons qu'il faut être majeur dans votre pays pour pouvoir réaliser des paris sportifs en ligne.

Le Nevada légalise les paris eSports

Le Nevada vient de créer une petite révolution dans le monde des paris sportifs. Il est en effet le premier État américain à légaliser les mises sur l’e-sport. Ce segment se révèle prometteur d’autant plus qu’il pourrait bientôt devenir un sport olympique. En tout cas, cette initiative du Nevada devrait accélérer le développement des paris sur l’e-sport.

Un pionnier

Les compétitions d’e-Sports attirent de plus en plus de spectateurs. Lors de la semaine du 14 novembre, le tout premier pari sur un match de « League of Legends » a d’ailleurs été enregistré au Downtown grâce à l’opérateur William Hill. Ce secteur se révèle particulièrement prometteur selon les bookmakers. Nombre d’entre eux attendaient d’ailleurs qu’un marché finisse par légaliser ce type de paris. C’est désormais chose faite grâce au Nevada. Le gouverneur de l’État, Brian Santoval, espère que cette initiative va permettre au secteur de se développer jusqu’à devenir une discipline reconnue. Il souhaite également que son État devienne la capitale mondiale de l’e-Sport. À noter que la légalisation des paris sur l’e-Sport au Nevada pourrait accélérer l’introduction de ce dernier aux panthéons des disciplines olympiques. Los Angeles prévoit en effet d’inclure l’e-Sport au programme des JO de 2024.

L’avenir

Développer l’activité de paris autour de l’e-Sport constitue une véritable ambition pour les bookmakers. Cela leur permettrait en effet de rajeunir leur clientèle. Dans le monde des casinos, une initiative similaire existe et vise à introduire les fameux Video Gaming Machine sur le marché. Ces jeux mélangent le hasard aux capacités du joueur. Il est intéressant de noter que l’e-Sport représentait 612 millions de dollars en 2014 et 13 % du streaming sur internet.

L’élection de Donald Trump fait regretter la décision de Paddy Power

Alors que les sondages le donnaient perdant, Donald Trump a surmonté tous les obstacles pour renverser la tendance et remporter l’élection présidentielle américaine. Cet exploit a bien entendu déclenché son lot de réactions. Parmi ces dernières, celle de Paddy Power reste la plus marquante. Le bookmaker avait en effet décidé de payer en avance tous les paris prévoyant la victoire d’Hillary Clinton. Suite à l’annonce des résultats, il a déclaré regretter cette décision puisqu’elle lui a couté la coquette somme de 5,5 millions de dollars.

Mauvais pronostic

Paddy Power est un habitué des offres commerciales choquantes. Il avait notamment décidé de payer en avance les paris pro-Obama lors de son second mandat. Pour la nouvelle élection, le bookmaker a décidé d’adopter la même démarche. À deux semaines de l’élection présidentielle 2016, il a décidé de payer tous les paris sur la victoire d’Hillary Clinton. Cette décision paraissait tout à fait logique à l’époque puisque la candidate était en tête dans les sondages. Malheureusement, Donald Trump a réussi à vaincre les statistiques pour remporter l’élection. Paddy Power s’est ainsi vu obligé de payer les paris pro-Trump qui s’élevaient à 4,5 millions de dollars après avoir déjà déboursé 1,1 million de dollars pour les paris pro-Hillary.

Paddy Power, bon perdant

Malgré la perte monumentale provoquée par son erreur de calcul sur l’élection présidentielle, Paddy Power s’est engagé à payer tous les paris pro-Trump. Le bookmaker reste d’ailleurs dynamique puisqu’il propose déjà des paris sur la ré-élection de Trump en 2020. Les clients de Paddy Power pourront aussi parier sur la possibilité que Trump construise un mur entre les États-Unis et le Mexique.

Prenez la peau de superhéros avec le nouveau jeu de casino d’Yggdrasil Gaming

Le développeur de jeux de casino en ligne Yggdrasil Gaming vient de lancer une nouvelle machine à sous inspirée du monde des superhéros. Baptisé sobrement « Super Heroes », ce nouveau titre met en avant six personnages au look unique ainsi qu’aux pouvoirs exceptionnels. Le jeu est disponible sur les casinos Yggdrasil depuis le 26 octobre.

Présentation du jeu

Comme dit précédemment, le jeu « Super Heroes » s’inspire de la mode des super-héros au cinéma. Son univers rappellera d’ailleurs celui de Gardians of the Galaxy aux plus attentifs. Pour proposer une expérience immersive réussie à ses joueurs, Yggdrasil n’a pas lésiné sur les graphismes de son nouveau jeu. Ces derniers se révèlent riches en couleurs et ont parfaitement capturé l’esprit « Comics » des super-héros. Yggdrasil a également effectué un excellent travail pour faire ressentir aux joueurs la démesure de l’univers des super-héros. Chaque partie se déroule avec une ville en ruine en fond. Cerise sur le gâteau, une machine de ce type se devait de proposer des animations de toute beauté. Bref, pour un premier essai dans le monde des comics, Yggdrasil surprend et impressionne par la justesse de son travail.

Les fonctionnalités du jeu

La machine à sous Super Heroes possède 5 rouleaux et 20 lignes de paiement. Elle met en scène six super-héros qui auront chacun leur propre bonus. Chaque héros peut également utiliser 4 niveaux de puissance. Raven peut créer un rouleau WILD tandis que Knox offre des multiplicateurs de gains aux joueurs. Mirage de son côté transforme plusieurs symboles en dés d’une valeur aléatoire. Hopper peut créer jusqu’à 5 random WILDs. Tesla quant à lui transforme 5 icônes au hasard tandis que Trance augmente le compteur de free spins.

La fin de l’été sourit aux casinos de Macau

Après un mois d’aout décevant, les casinos de Macau semblent retrouver un semblant de croissance. Le mois de septembre s’est en effet achevé sur une note positive. Les casinos de Macau ont affiché une hausse de 7,4 % de leur chiffre d’affaires sur cette période par rapport au même mois de l’exercice précédent. Bien que les opérateurs restent prudents, certains se laissent aller à dire qu’il s’agit de la fin de la série noire pour les casinos de Macau.

Deux nouveaux casinos

L’une des causes directes de cette hausse du chiffre d’affaires en septembre correspond à l’arrivée de deux nouveaux casinos sur le marché de Macau. Le premier correspond à celui du groupe Wynn Resorts. Baptisé « Wynn Palace », ce complexe casinotier a été lancé à la fin de l’été. Avec un investissement initial de 4 milliards de dollars, ce projet correspond au plus gros jamais lancé par Steve Wynn.

Le deuxième nouveau casino de Macau quant à lui a ouvert pendant le mois de septembre. Baptisé « Parisian Macau », ce complexe appartient à Sand China, la filiale chinoise de Las Vegas Sands. Comme son nom l’indique, cet établissement s’inspire du décor de la capitale française avec notamment une réplique de la Tour Eiffel. À noter que ce projet tenait à cœur à Sheldon Adelson, le milliardaire propriétaire du groupe Las Vegas Sands.

2017

Les deux nouveaux casinos de Macau ont réussi à relancer la croissance au mois de septembre. Cependant, pourront-ils la maintenir ? Enfin, il convient de noter qu’en 2017, MGM resorts compte également ouvrir un nouveau complexe à Macau, le MGM Cotai.

Pour la prochaine fusion, Gala et Ladbrokes doivent licencier la moitié de leurs employés

La fusion future entre les géants Ladbrokes et Gala Coral risque de créer une vague de controverse. Le PDG de Gala Coral a en effet annoncé la suppression de 700 postes afin d’amortir les couts de cet investissement estimé à 3 milliards de dollars. Au total, 50 % de la masse salariale des deux groupes devraient ainsi disparaitre.

Un véritable sacrifice

Ladbrokes et Gara Coral ont décidé de licencier 700 salariés afin de faciliter leur fusion. Les licenciements devraient avoir lieu au mois de novembre. Les deux groupes ont précisé que les personnes licenciées seront toutes indemnisées. Carl Leaver, le PDG de Gara Coral a déclaré qu’un tri sera fait pour garder uniquement les meilleurs éléments au sein du nouveau groupe issu de la fusion avec Ladbrokes. Cette décision pourrait également être en lien avec la demande express de la Commission des Jeux Britannique. Cette dernière avait en effet exigé des deux groupes qu’ils ferment 400 de leurs boutiques de paris afin de respecter la concurrence avec les autres bookmakers. Pour rappel, les deux géants possèdent 4 000 boutiques de ce genre. Au total, ils devront ainsi se séparer de 10 % de leur parc terrestre.

Un espoir

Une fois que le nouveau groupe formé par Gara Coral et Ladbrokes sera né et qu’il se sera débarrassé de 50 % de sa masse salariale ainsi que de 10 % de ses boutiques de paris, la concurrence pourrait se débloquer. Les autres bookmakers pourraient en effet profiter de ces changements pour ouvrir de nouveaux points de vente. Les anciens salariés de Gara Coral et Ladbrokes pourraient ainsi être débauchés par la concurrence.

Las Vegas veut séduire les joueurs de casino chinois

Tous les opérateurs de jeux savent que pour réussir dans leur secteur, ils doivent s’attirer les faveurs des joueurs chinois. Ces derniers possèdent la réputation sulfureuse d’être d’excellents clients. Ils dépensent en effet plusieurs millions de dollars par session et possèdent un véritable gout du luxe. Il est ainsi tout à fait normal de voir les opérateurs de casino de Las Vegas se lancer dans une vaste opération de séduction pour attirer les joueurs chinois dans leurs établissements.

Les meilleurs clients du monde

Les opérateurs de casino de Las Vegas viennent de se trouver un nouvel objectif pour relancer leurs activités de jeux. Ils ont ainsi décidé de se tourner vers les joueurs chinois, la cause de la chute de la Ville du péché. Ces derniers se trouvent en effet à l’origine du succès fulgurant de Macau. Ils ont permis à cette petite ville de devenir la nouvelle capitale du jeu. Comment ? Grâce à leur gout démesuré du luxe et de leurs habitudes de jeu. Les joueurs chinois sont en effet connus comme étant de « gros flambeurs ». Ils peuvent dépenser des sommes folles pendant leur session. Les opérateurs de casino de Las Vegas souhaitent ainsi renverser la tendance et utiliser la cause de leur chute comme un nouvel escalier vers la relance. Pour rappel, les joueurs chinois sont à la recherche d’un nouvel Éden pour jouer depuis que leur gouvernement a lancé sa politique anti-corruption et anti-blanchiment d’argent à Macau.

Deux projets de taille

Parmi les projets engendrés par ce nouvel objectif se trouvent la construction du Resorts Worlds et celle du Lucky Dragon. Le premier projet est estimé à 7 millions de dollars et il vise à créer un complexe casinotier mettant la Chine à l’honneur. Le second quant à lui prévoit la construction d’un hôtel de 9 étages et d’un casino de 27 000m2.

Les JO de Rio n’ont pas été populaires pour les parieurs du Nevada

Les Jeux Olympiques de Rio se sont terminés le dimanche 21 aout lors d’une cérémonie de fermeture exceptionnelle. La France termine avec un bilan mitigé à la 7e place du classement. Les États-Unis quant à eux ont encore dominé la compétition pour se hisser en première place tandis que la Grande-Bretagne et la Chine complètent le podium. Malgré la couverture médiatique dont ils ont profité, ces jeux ont été un véritable échec pour les bookmakers du Nevada. Il semblerait en effet que les Jeux Olympiques n’aient pas intéressé grand monde.

Un premier essai décevant

Pour la première fois, les casinos terrestres du Nevada ont eu l’autorisation de proposer des paris sportifs sur les Jeux Olympiques à leurs clients. Malheureusement, ce premier essai a été un véritable fiasco. Avec 28 disciplines, les Jeux Olympiques ont enregistré à peine autant de paris qu’un seul gros match de baseball. L’une des raisons de ce manque d’intérêt pour les Jeux Olympiques de la part des parieurs réside dans le fait que les sports joués connaissent une popularité restreinte. Les parieurs préfèrent en effet profiter d’une multitude de sources d’informations pour optimiser leur pronostic. Un luxe qu’ils ne peuvent pas s’offrir avec des sports peu médiatisés. Une autre cause à ce manque d’intérêt provient des faibles cotes proposées pour les favoris. Phelps par exemple était donné gagnant à 300 contre 1 sur le 100m papillon. Les cotes étaient tellement basses qu’il fallait miser 25 000 dollars au minimum pour gagner 100 dollars.

La suite ?

Ce manque d’engouement pour les Jeux de Rio a véritablement déçu les opérateurs de jeux du Nevada. Ils avaient en effet beaucoup investi pour promouvoir cet évènement. Certains établissements sont allés jusqu’à former son personnel et à créer des infrastructures spécifiques. Après cet échec, nombreux sont les opérateurs à se questionner sur l’utilité de proposer des paris sur les futurs jeux.

Playson nous parle de cabaret avec sa nouvelle slot Burlesque Queen

L’éditeur de machines à sous Playson est réputé pour la qualité de ses productions. Il ne lance que quelques titres par an sur le marché, mais ces derniers se révèlent toujours impressionnants. Le dernier opus en date dans le catalogue de l’éditeur prouve d’ailleurs cette tendance. Baptisée « Burlesque Queen », celle-ci propose des graphismes de toute beauté et un gameplay nerveux.

Présentation du jeu

« Burlesque Queen » invite les joueurs à se plonger dans l’univers particulier des cabarets. Le jeu propose ainsi une esthétique assortie au thème. En fond, les joueurs pourront admirer une estrade surélevée et cernée par des balcons. Au premier plan se trouvent des tables nappées de mauve pour accueillir les spectateurs. Dans une ambiance tamisée, ces derniers pourront s’extasier à la vue des danseuses et de la chanteuse assurant le show dans des tenues légères. Bref, la réalisation du jeu se révèle particulièrement soignée ce qui devrait plaire aux joueurs les plus exigeants.

Les fonctionnalités du jeu

Au niveau du gameplay, le jeu se révèle tout aussi impressionnant et travaillé. Il propose notamment des WILDs qui se substituent aux autres symboles pour faciliter l’obtention de combinaisons gagnantes ainsi que des SCATTERs qui permettent d’accéder au mode bonus. Ce dernier fait d’ailleurs preuve d’originalité puisqu’il est lié au mode free spins. Lors du mode bonus, les joueurs devront en effet choisir des objets dans une loge afin de gagner des parties gratuites. Chaque objet permet de gagner un nombre précis de parties gratuites. Avec un gameplay dynamique et une réalisation au top, ce nouveau titre de Playson se hisse aisément au niveau de ses prédécesseurs en terme de qualité.

Interpol arrête des milliers de personnes sur les paris illégaux de l’Euro 2016

L’organisation internationale « Interpol » vient d’annoncer le nombre d’arrestations liées à des paris sportifs illégaux pour l’Euro 2016. Au total, 4 100 individus ont été interpellés pour avoir été impliqués dans des cercles et réseaux de paris illégaux. Malgré l’envergure de cette opération, elle reste fade aux yeux de certains puisqu’elle se concentre sur les petits délinquants et non sur les « gros poissons ».

Une réussite pour Interpol

Durant l’Euro 2016, Interpol a réussi à arrêter 4 100 personnes et à saisir 13,6 millions de dollars. Pour atteindre cet objectif, deux opérations d’envergure ont été menées pendant cette compétition de football à savoir la SOGA VI et l’Aces. Plusieurs pays ont été concernés par ces deux actions comme la France, la Chine, l’Italie, Singapour et les Philippines. Selon Interpol, les échanges d’information entre les différents pays ont été nécessaires au succès de ces deux opérations. À noter également que les 4 100 individus arrêtés étaient collectivement responsables de 649 millions de dollars en paris sportifs illégaux.

Une goute d’eau dans l’océan

Malgré le succès évident de ces deux opérations, force est de constater qu’elles restent dérisoires par rapport à l’envergure du marché noir des paris. Les vrais responsables des réseaux ont en effet été épargnés par ces actions. En ce qui concerne les sommes saisies, elles ne représentent qu’une goutte d’eau dans un vaste océan. Selon Interpol, les opérations SOGA menées depuis 2007 ont permis de bloquer 6,4 milliards de dollars de paris. Cependant, selon l’American Gaming Association, les Américains seuls génèrent 139 milliards de dollars de paris illégaux en 2016.

Les opérateurs de paris sportifs ont bien profité de l’Euro 2016

L’Euro 2016 s’est achevé sur la victoire finale du Portugal. Si pour les équipes perdantes, cette compétition a été particulièrement triste, le bilan se révèle tout autre pour les opérateurs de paris sportifs. Peu importe leur pays d’origine, ces derniers ont tous réussi à tirer leur épingle du jeu. En France, il convient toutefois d’apporter une nuance à cette affirmation. Les paris ont explosé avec un net avantage pour le secteur en ligne. Les parieurs en ligne ont misé 137,8 millions d’euros tandis que le marché physique a généré 155,1 millions d’euros.

Les chiffres clés

Comparé au Mondial 2014, l’Euro a été une compétition spéciale pour les opérateurs de paris en ligne. Ils ont en effet réussi à engranger 137,3 millions sur cette compétition ce qui représente une hausse de 20 % par rapport aux chiffres du Mondial 2014. Du côté des opérateurs physiques en revanche, le bilan reste mitigé. L’Euro a été un succès puisqu’il a généré 155,1 millions d’euros de paris. En revanche, cela correspond à une baisse de 10 % par rapport aux chiffres du Mondial.

Malgré tout, il convient de noter que les opérateurs en ligne réunis au sein de l’Afjel viennent de déclarer que leur marché n’était pas assez profitable. Sur les millions de paris enregistrés durant l’Euro, les gains nets des opérateurs ne s’élèvent qu’à 630 000 euros. Cela entraine bien entendu un déséquilibre. Les gros opérateurs restent stables tandis que les plus petites perdent de l’argent.

Les problèmes du marché en ligne

Le marché en ligne n’a pas pu profiter des millions dépensés par les joueurs lors de l’Euro 2016, car ces derniers ont beaucoup gagné durant cette compétition. Au total, les opérateurs ont redistribué 85 % des mises soit 115 millions d’euros. Les impôts sur le jeu fixé à 50 % du PBJ expliquent également le manque de dynamisme du secteur en ligne.