Accueil

Caesars et MGM prêts à fusionner pour créer un géant de 50 $ milliards ?

Les firmes de casino Caesars Entertainment et MGM Resorts discuteraient d’une éventuelle fusion. Depuis quelques semaines, des rumeurs circulent sur un rapprochement entre ces deux géants. Si celles-ci se révèlent fondées alors, l’industrie des jeux d’argent est sur le point de vivre un tournant de son histoire. La nouvelle structure issue de ce partenariat pourrait en effet éclipser toute la concurrence. Elle devrait d’ailleurs peser jusqu’à 50 milliards de dollars.

Vers un monopole ?

La firme Caesars Entertainment figure parmi les plus importantes du marché. Elle exploite de nombreux établissements et génère des milliards par année. MGM Resorts, de son côté, se révèle tout aussi puissant. Il profite notamment d’une position privilégiée sur le marché de Macau et d’une santé économique de fer. Si ces deux géants s’attendent et décident de fusionner, ils pourraient dominer complètement l’industrie. La future structure contrôlerait en effet 50 % des chambres d’hôtel présentes à Las Vegas et à Atlantic City. Elle exploiterait également la majorité des complexes les plus lucratifs des États-Unis. Du coup, il est fort probable que la Federal Trade Commission bloque une telle transaction. Pour rappel, elle doit approuver les fusions en veillant notamment à ce que celles-ci ne provoquent pas une situation de monopole ou une concurrence déloyale. Avec une structure à 50 milliards de dollars, il est cependant fort probable d’aboutir à un scénario de ce genre.

Coup commercial ?

Si certains croient réellement en cette fusion, d’autres y voient un moyen détourné pour les deux géants de valoriser leurs actions. Il faut dire que Caesars Entertainment se trouve dans une situation de crise depuis quelques années. Sa dette s’élève en effet à plusieurs milliards. En 2014, elle a même envisagé de se mettre en faillite. Elle a cependant évité le pire en cédant une partie de ses biens immobiliers. Pour ce géant, faire courir des rumeurs sur un rachat constitue un excellent moyen de réduire sa dette. Son action a d’ailleurs augmenté de 15 % depuis que la presse s’est intéressée à cette éventuelle fusion. Enfin, il convient de noter que du côté de MGM Resorts, le désir de racheter un concurrent est réel. Il pourrait d’ailleurs se rabattre sur Wynn Resorts si Caesars refuse son offre.