Archives mensuelles : avril 2014

Les paris sportifs sur le point d’être élargis en France

En France, les paris sportifs gagnent de plus en plus de terrain notamment avec l’arrivée imminente de la Coupe du Monde de Football en Brésil. Durant le premier trimestre, le secteur a en effet enregistré une hausse de 25 % par rapport à l’exercice précédent. Cette bonne forme du secteur ne devrait pas s’arrêter, car la législation est sur le point d’offrir davantage de liberté aux opérateurs et aux parieurs. La loi sur les matchs sans enjeu pourrait en effet disparaitre dans les prochains jours.

La loi sur les matchs sans enjeu

En décembre 2012, les paris sportifs avaient subi un sérieux revers à cause d’une interdiction de miser sur les matchs sans enjeu. Cette loi est le fruit d’un scandale qui a ébranlé le monde du handball durant le mois de novembre de la même année. Montpellier et Cesson étaient à l’affiche d’une rencontre sans enjeu et les joueurs de Montpellier auraient misé sur leur propre défaite. Suite à cette affaire, les paris sportifs vont connaitre une baisse importante avant de se relancer. Aujourd’hui, les opérateurs bénéficient du soutien du nouveau président de l’Arjel qui se dit favorable à la dissolution de cette loi.

Les enjeux de la loi de 2012

Pour les opérateurs, il s’agit d’un moyen pour conquérir davantage de parieurs notamment en cette période où les grands championnats européens sont sur le point de s’achever. Ceci est surtout valable pour le football qui représente 60 % des paris. Les championnats européens seront bientôt désertés par les grands joueurs qui se lanceront dans la coupe du monde au Brésil. De nombreux matchs sans enjeu sont donc en vue. Pour l’Arjel, la levée de cette loi permettrait un meilleur suivi des matchs et des paris truqués.

Le marché des paris sportifs de football de plus en plus fort

Le football est le sport roi sur le vieux continent. Pour preuve, les ligues nationales comme la Premier League sont suivies par de nombreux téléspectateurs à travers le monde. Le football est également un secteur qui pèse lourd au niveau financier tant au niveau des budgets des clubs, des salaires des joueurs que des sponsorings. Avec tous ces paramètres réunis, ce n’est pas étonnant que les opérateurs de jeux d’argent aient décidé d’investir dans ce secteur. Aujourd’hui, les paris sportifs de football engrangent plusieurs millions d’euros par an.

Le sponsoring

Comme le football intéresse beaucoup de joueurs potentiels, les clubs et les opérateurs de paris en ligne ont trouvé un accord commun pour profiter de ce luxueux marché. C’est ainsi qu’est né le sponsoring sportif. Les clubs reçoivent d’importantes sommes d’argent de la part des opérateurs en échange d’une visibilité dans leur stade et sur leur maillot. C’est ainsi que les panneaux publicitaires de BWIN sont apparus dans le stade Santiago Bernabeu de Madrid. De même, le logo de l’opérateur figure désormais sur les maillots du Real Madrid. Ce marché du sponsoring représenterait 250  millions d’euros annuels dans le budget des opérateurs de paris sportifs. Un investissement qui rapporte, car au Royaume-Uni et en France par exemple, les paris sportifs de football sont les types de paris les plus prisés.

 L’avenir

Les paris sportifs devraient maintenir leur popularité sur le vieux continent pendant encore quelques années. Ceci étant dû au fait que les plus grands clubs comme le FC Barcelone, et les meilleurs joueurs du monde notamment Cristiano Ronaldo et Lionel Messi jouent dans les championnats nationaux européens.