Archives mensuelles : juillet 2014

Après de lourdes pertes aux paris sportifs, un jeune chinois se suicide

La Coupe du Monde 2014 est l’évènement sportif le plus attendu de l’année par des milliards de spectateurs et joueurs à travers le monde. Cependant, au-delà des matchs qui ont nécessité courage et combativité aux joueurs de football, d’autres combats se déroulaient en coulisse menés par d’autres types de joueurs. Il s’agit des parieurs qui ont décidé de placer toutes leurs économies sur certaines rencontres ou équipes. Parmi ces joueurs inconnus du grand public se trouvait un jeune étudiant chinois qui avait misé et perdu 2 400 euros. Toutefois, cet argent ne lui appartenait pas. À bout et ruiné, le jeune homme décide de se suicider pour échapper à ses dettes.

Retour sur un drame

En Chine, les paris illégaux commencent à fleurir et ils ont atteint leur pic lors du mondial de foot 2014. Afin de pouvoir jouer et améliorer légèrement leur condition de vie, de nombreux jeunes chinois empruntent de l’argent pour des taux d’intérêt extrêmement élevés. Heureusement, lorsque leurs paris se révèlent judicieux et justes, le remboursement des dettes se déroule sans encombre.

Cependant, cela ne concerne qu’une minorité et pour les nombreux perdants, le poids de leur dette leur pèse vite sur la conscience. Pour ce jeune étudiant qui avait décidé d’emprunter 2 400 euros, ce poids aura été trop lourd à porter. Il a alors décidé de s’en libérer en sautant du septième étage d’un immeuble.

Avant le drame

Ces faits se sont déroulés le 24 juin sur un campus universitaire et le jeune homme en question s’appelait « Lin ». Il était en deuxième année et il a succombé à ses blessures lors de son transport à l’hôpital. Selon un témoin, avant le drame, le jeune homme était au téléphone avec ses créanciers et leur demandait du temps pour rembourser sa dette.

Le Mondial 2014 commence fort pour la Française des Jeux

L’évènement sportif de l’année à savoir le Mondial 2014 de foot se révèle être un franc succès pour la Française des Jeux. Cet opérateur historique qui se situe au sommet de son secteur a en effet révélé par l’intermédiaire de son président, Christophe Blanchard-Dignac, que ses recettes pour la première phase du Mondial ont dépassé les prévisions.

Un bon début

À la fin de la première phase du Mondial 2014, la FDJ se présente comme étant le principal vainqueur grâce à ses 25 000 points de vente. L’opérateur a en effet enregistré un chiffre d’affaires de 100 millions alors qu’il avait prévu d’engranger 140 millions sur l’ensemble du tournoi. La FDJ réalise ainsi une hausse de 40 % par rapport à ses prévisions.

Ce succès s’explique bien entendu par la qualification de l’équipe de France. Les matchs de l’équipe nationale ont permis à la FDJ de doubler la moyenne de mise qui se fixe à 9 euros. Le record a été dépassé lors de la rencontre contre l’Équateur durant laquelle les paris ont atteint 4,7 millions d’euros. Grâce à ce succès d’entrée de jeu, la FDJ a repoussé ses attentes à 200 millions d’euros de chiffre d’affaires sur l’ensemble du Mondial 2014.

Un secteur qui évolue correctement

Selon la FDJ ainsi que son président, le secteur des paris en ligne reste un secteur dynamique qui n’a pas connu les dérives prévues par rapport à sa régulation. En témoigne d’ailleurs, les bénéfices de l’opérateur qui sont passés de 27 millions en 2008 à 100 millions en 2014.