Archives mensuelles : avril 2015

Karabatic sera jugé le 15 juin pour l’affaire des paris sportifs frauduleux

Karabatic et ses 15 compères comparaitront devant le tribunal de Montpellier du 15 au 26 juin pour l’affaire du match truqué contre le club de Cesson. Ils seront jugés pour « escroquerie » dans cette affaire qui remonte en mai 2012. Les accusés sont suspectés d’avoir orchestré tout le déroulement du match afin de pouvoir parier sur son issu et remporter un maximum d’argent.

Une tricherie en équipe

En octobre 2012, l’affaire avait fait grand bruit dans le monde du sport lorsque des joueurs du club de handball de Montpellier ont été interpellés à la fin de leur match contre Paris. Parmi eux se trouvaient alors la star du handball français à savoir Nikola Karabatic, son frère Luka, Samuel Honrubia, Mladen Bojinovic, Dragan Gagic, Primoz Prost, Issam Tej et Mickaël Robin. Les femmes des frères Karabatic figurent aussi parmi les accusés.

À noter que les frères Karabatic n’ont pas participé au fameux match. Cependant, la juge d’instruction affirme que pour que l’opération soit un succès, la participation de leaders charismatiques comme eux était impérative. Pour la justice, le match contre le club de Cesson n’était rien d’autre qu’une opération collective visant à arnaquer la Française des jeux. De leur côté, les joueurs concernés ont tous reconnu avoir parié sur le match sauf Nikola Karabatic, Gajic et Tej.

Le cas de Nikola Karabatic

Nikola Karabatic a nié avoir parié sur la rencontre et déclare qu’il n’était pas au courant que sa femme l’avait fait. Cependant, l’enquête a permis de trouver des preuves accablantes contre le joueur comme la présence d’une application de paris sur son mobile ou le retrait d’une somme importante sur son compte. Le fait que sa femme ait joué 1 500 euros est aussi suspect étant donné le train de vie du couple.

La Française des jeux va aller plus loin dans les produits et services numériques

La nouvelle présidente de la FDJ qui avait été nommée en novembre dernier travaille actuellement avec le conseil d’administration et l’État afin de mettre sur pied un plan stratégique pour l’horizon 2020. Ce dernier devrait être finalisé d’ici l’été et il portera une attention particulière aux services numériques ainsi qu’aux paris sportifs.

Les paris sportifs en vue de l’Euro 2016

L’année prochaine, les paris sportifs connaîtront un essor considérable selon les analystes grâce à l’Euro 2016 de foot qui aura lieu en France. Au cours de cet évènement exceptionnel, l’engouement des Français pour les paris sportifs devrait dépasser celui suscité par la Coupe du Monde au Brésil. Aussi, pour pouvoir répondre à la demande, la FDJ projette d’optimiser sérieusement son offre de paris sportifs. Pour cela, l’opérateur historique compte développer au maximum son réseau virtuel.

Les joueurs pourront par exemple préparer leur mise sur leur mobile avant de faire leur prise de jeu chez un détaillant de la FDJ. Ils auront la possibilité de miser directement en ligne grâce à la plateforme dématérialisée de la FDJ.

Pour rappel, en 2014, la FDJ a réalisé un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros sur les paris sportifs, dont 4 % proviennent des paris en ligne. À noter cependant que ces derniers ont connu un essor de 16,7 %.

La protection des joueurs

Dans sa perspective de développer ses services numériques, la FDJ souhaite aussi se pencher sur les questions de protection des joueurs en particulier celles des mineurs. Mme Stéphane Pallez a cependant tenu à préciser que si le numérique pose de nouvelles problématiques, il offre aussi des possibilités innovantes en matière d’analyse et de suivi.