Archives mensuelles : septembre 2016

Las Vegas veut séduire les joueurs de casino chinois

Tous les opérateurs de jeux savent que pour réussir dans leur secteur, ils doivent s’attirer les faveurs des joueurs chinois. Ces derniers possèdent la réputation sulfureuse d’être d’excellents clients. Ils dépensent en effet plusieurs millions de dollars par session et possèdent un véritable gout du luxe. Il est ainsi tout à fait normal de voir les opérateurs de casino de Las Vegas se lancer dans une vaste opération de séduction pour attirer les joueurs chinois dans leurs établissements.

Les meilleurs clients du monde

Les opérateurs de casino de Las Vegas viennent de se trouver un nouvel objectif pour relancer leurs activités de jeux. Ils ont ainsi décidé de se tourner vers les joueurs chinois, la cause de la chute de la Ville du péché. Ces derniers se trouvent en effet à l’origine du succès fulgurant de Macau. Ils ont permis à cette petite ville de devenir la nouvelle capitale du jeu. Comment ? Grâce à leur gout démesuré du luxe et de leurs habitudes de jeu. Les joueurs chinois sont en effet connus comme étant de « gros flambeurs ». Ils peuvent dépenser des sommes folles pendant leur session. Les opérateurs de casino de Las Vegas souhaitent ainsi renverser la tendance et utiliser la cause de leur chute comme un nouvel escalier vers la relance. Pour rappel, les joueurs chinois sont à la recherche d’un nouvel Éden pour jouer depuis que leur gouvernement a lancé sa politique anti-corruption et anti-blanchiment d’argent à Macau.

Deux projets de taille

Parmi les projets engendrés par ce nouvel objectif se trouvent la construction du Resorts Worlds et celle du Lucky Dragon. Le premier projet est estimé à 7 millions de dollars et il vise à créer un complexe casinotier mettant la Chine à l’honneur. Le second quant à lui prévoit la construction d’un hôtel de 9 étages et d’un casino de 27 000m2.

Les JO de Rio n’ont pas été populaires pour les parieurs du Nevada

Les Jeux Olympiques de Rio se sont terminés le dimanche 21 aout lors d’une cérémonie de fermeture exceptionnelle. La France termine avec un bilan mitigé à la 7e place du classement. Les États-Unis quant à eux ont encore dominé la compétition pour se hisser en première place tandis que la Grande-Bretagne et la Chine complètent le podium. Malgré la couverture médiatique dont ils ont profité, ces jeux ont été un véritable échec pour les bookmakers du Nevada. Il semblerait en effet que les Jeux Olympiques n’aient pas intéressé grand monde.

Un premier essai décevant

Pour la première fois, les casinos terrestres du Nevada ont eu l’autorisation de proposer des paris sportifs sur les Jeux Olympiques à leurs clients. Malheureusement, ce premier essai a été un véritable fiasco. Avec 28 disciplines, les Jeux Olympiques ont enregistré à peine autant de paris qu’un seul gros match de baseball. L’une des raisons de ce manque d’intérêt pour les Jeux Olympiques de la part des parieurs réside dans le fait que les sports joués connaissent une popularité restreinte. Les parieurs préfèrent en effet profiter d’une multitude de sources d’informations pour optimiser leur pronostic. Un luxe qu’ils ne peuvent pas s’offrir avec des sports peu médiatisés. Une autre cause à ce manque d’intérêt provient des faibles cotes proposées pour les favoris. Phelps par exemple était donné gagnant à 300 contre 1 sur le 100m papillon. Les cotes étaient tellement basses qu’il fallait miser 25 000 dollars au minimum pour gagner 100 dollars.

La suite ?

Ce manque d’engouement pour les Jeux de Rio a véritablement déçu les opérateurs de jeux du Nevada. Ils avaient en effet beaucoup investi pour promouvoir cet évènement. Certains établissements sont allés jusqu’à former son personnel et à créer des infrastructures spécifiques. Après cet échec, nombreux sont les opérateurs à se questionner sur l’utilité de proposer des paris sur les futurs jeux.