Archives mensuelles : octobre 2016

La fin de l’été sourit aux casinos de Macau

Après un mois d’aout décevant, les casinos de Macau semblent retrouver un semblant de croissance. Le mois de septembre s’est en effet achevé sur une note positive. Les casinos de Macau ont affiché une hausse de 7,4 % de leur chiffre d’affaires sur cette période par rapport au même mois de l’exercice précédent. Bien que les opérateurs restent prudents, certains se laissent aller à dire qu’il s’agit de la fin de la série noire pour les casinos de Macau.

Deux nouveaux casinos

L’une des causes directes de cette hausse du chiffre d’affaires en septembre correspond à l’arrivée de deux nouveaux casinos sur le marché de Macau. Le premier correspond à celui du groupe Wynn Resorts. Baptisé « Wynn Palace », ce complexe casinotier a été lancé à la fin de l’été. Avec un investissement initial de 4 milliards de dollars, ce projet correspond au plus gros jamais lancé par Steve Wynn.

Le deuxième nouveau casino de Macau quant à lui a ouvert pendant le mois de septembre. Baptisé « Parisian Macau », ce complexe appartient à Sand China, la filiale chinoise de Las Vegas Sands. Comme son nom l’indique, cet établissement s’inspire du décor de la capitale française avec notamment une réplique de la Tour Eiffel. À noter que ce projet tenait à cœur à Sheldon Adelson, le milliardaire propriétaire du groupe Las Vegas Sands.

2017

Les deux nouveaux casinos de Macau ont réussi à relancer la croissance au mois de septembre. Cependant, pourront-ils la maintenir ? Enfin, il convient de noter qu’en 2017, MGM resorts compte également ouvrir un nouveau complexe à Macau, le MGM Cotai.

Pour la prochaine fusion, Gala et Ladbrokes doivent licencier la moitié de leurs employés

La fusion future entre les géants Ladbrokes et Gala Coral risque de créer une vague de controverse. Le PDG de Gala Coral a en effet annoncé la suppression de 700 postes afin d’amortir les couts de cet investissement estimé à 3 milliards de dollars. Au total, 50 % de la masse salariale des deux groupes devraient ainsi disparaitre.

Un véritable sacrifice

Ladbrokes et Gara Coral ont décidé de licencier 700 salariés afin de faciliter leur fusion. Les licenciements devraient avoir lieu au mois de novembre. Les deux groupes ont précisé que les personnes licenciées seront toutes indemnisées. Carl Leaver, le PDG de Gara Coral a déclaré qu’un tri sera fait pour garder uniquement les meilleurs éléments au sein du nouveau groupe issu de la fusion avec Ladbrokes. Cette décision pourrait également être en lien avec la demande express de la Commission des Jeux Britannique. Cette dernière avait en effet exigé des deux groupes qu’ils ferment 400 de leurs boutiques de paris afin de respecter la concurrence avec les autres bookmakers. Pour rappel, les deux géants possèdent 4 000 boutiques de ce genre. Au total, ils devront ainsi se séparer de 10 % de leur parc terrestre.

Un espoir

Une fois que le nouveau groupe formé par Gara Coral et Ladbrokes sera né et qu’il se sera débarrassé de 50 % de sa masse salariale ainsi que de 10 % de ses boutiques de paris, la concurrence pourrait se débloquer. Les autres bookmakers pourraient en effet profiter de ces changements pour ouvrir de nouveaux points de vente. Les anciens salariés de Gara Coral et Ladbrokes pourraient ainsi être débauchés par la concurrence.