Archives mensuelles : novembre 2017

La FDJ insiste encore plus sur les jeux eSports

La Française des Jeux continue de se rapprocher du mouvement eSport. La firme a en effet annoncé le lancement d’un site entièrement dédié à cette pratique. La plateforme sera mise en place avec l’aide des Suisses de chez SportRadar. Ce nouveau projet s’inscrit dans le cadre d’une vaste campagne lancée par la FDJ pour promouvoir l’eSport. L’opérateur de jeu travaille d’ailleurs sur diverses compétitions live en France. Celles-ci devraient réunir les meilleurs joueurs nationaux. Elles constituent aussi d’excellentes opportunités pour les parieurs qui s’intéressent à l’eSport.

Vers un monopole

La Française des Jeux profite déjà d’une mauvaise réputation sur le marché en raison de son monopole sur les jeux de loterie. Cependant, il semblerait que cette hostilité de la part de ses concurrents ne constitue pas réellement une gêne. La Française des Jeux est en effet en train de mettre en place une stratégie pour profiter de la même position sur le marché de l’eSport. Celle-ci consiste avant tout à organiser des compétitions live à travers la France. Ces tournois réuniront les meilleurs joueurs autour de prizepool allant de 20 000 à 50 000 euros. Certains se dérouleront en ligne tandis que d’autres se joueront à travers plusieurs villes du pays. Cette première étape vise ainsi à séduire les joueurs et à promouvoir la pratique. La deuxième étape de la stratégie quant à elle consiste à intéresser les parieurs. Pour cela, la FDJ a décidé de travailler avec SportRadar afin de mettre en place un site de paris dédié à l’eSport. La plateforme devrait être baptisée Parion-Esport. À noter toutefois que les paris seront réalisés en argent fictif. Les joueurs auront la possibilité d’acheter et d’échanger des points dans la boutique cadeau du site. Enfin, il convient de noter que les paris pourraient devenir réels si l’Arjel se décide à réguler l’activité. La FDJ profiterait alors d’une longueur d’avance puisqu’elle aura déjà une communauté et une plateforme.

Le succès de l’eSport

L’eSport connait un véritable boom actuellement grâce à cette génération de joueurs. Ces derniers possèdent une véritable culture de la compétition en ligne et recherchent désespérément de nouveaux défis. Cependant, le véritable moteur de ce mouvement reste les spectateurs. Ces derniers varient de l’adolescent lambda au jeune adulte nostalgique élevé avec des jeux vidéo. Ils participent massivement à la promotion du sport et soutiennent les différents marchés qui se greffent autour. À noter d’ailleurs qu’ils font un travail tellement efficace que l’eSport pourrait s’inviter aux Jeux Olympiques de 2024.

Un jackpot de 3.4€ millions suite à une mise de 0.7€, c’est Joker Millions !

Le développeur de jeux en ligne Yggdrasil Gaming vient à nouveau de frapper un grand coup. Il a en effet offert un jackpot exceptionnel sur sa machine à sous classique Joker Millions. L’heureux élu a remporté la coquette somme de 3 476 015 euros grâce à une mise ridicule de 70 centimes. L’exploit s’est déroulé sur le casino en ligne Vera & John.

Un gain colossal

Les jackpots progressifs constituent d’excellents éléments de gameplay. Ils permettent d’attirer les joueurs grâce à des sommes particulièrement folles. Ils offrent également la possibilité de réaliser des coups publicitaires. Les gagnants de jackpot progressif constituent en effet de véritables phénomènes. Ils remportent des sommes exceptionnelles grâce à des mises parfois miséreuses. Ce joueur du casino Vera & John illustre parfaitement cela. Il est en effet parvenu à faire tomber le jackpot sur Joker Millions d’Yggdrasil Gaming. Il a réussi à son exploit avec une mise de 70 centimes. Grâce à cet apport infime, il est parvenu à encaisser 3,4 millions d’euros. À noter que le joueur serait suédois. Il a en effet utilisé une monnaie locale pour jouer. Les plus attentifs ne manqueront pas de faire un rapprochement entre Netent et Yggdrasil Gaming avec ce nouveau gain. Les deux développeurs possèdent en effet une histoire particulière puisque le second a été fondé par des anciens du premier. Avec ce gain, Yggdrasil semble ainsi renouer avec ses origines puisque Netent est connu pour offrir des jackpots aux joueurs des pays scandinaves à savoir la Suède, la Finlande et la Norvège.

Joker Millions

La machine à sous Joker Millions d’Yggdrasil Gaming figure parmi les jeux considérés comme classiques. Il possède en effet une esthétique particulièrement simpliste directement inspirée des anciens bandits manchots de Las Vegas. Il utilise d’ailleurs des symboles rétros comme le 7, les cloches et les fruits. Du côté du gameplay, le titre propose 25 lignes de paiement sur lesquelles il est possible de miser 0,25 à 25 euros. Le jeu se révèle pauvre en fonctionnalités puisque l’unique symbole bonus est celui qui permet d’accéder au jackpot progressif. À noter que ce dernier a déjà atteint la barre des 5 millions d’euros en juillet 2017. Il s’agit d’ailleurs de son record.

Ladbrokes Coral condamné à 2.5£ millions par la Commission Britannique des Jeux

La Commission Britannique des jeux vient à nouveau de sanctionner un opérateur. Il s’agit de Ladbrokes Coral, un des piliers de l’industrie. Il a écopé d’une amende de 2,5 millions de livres pour ne pas avoir respecté les règles du jeu responsable. L’opérateur aurait en effet accepté des dépôts exorbitants sans avoir enquêté sur la provenance des fonds.

Deux addicts exploités

Comme dit précédemment, Ladbrokes Coral figure parmi les acteurs majeurs du marché des jeux britannique. Il doit cette position à la fusion entre Gala Coral et Ladbrokes, deux ogres au chiffre d’affaires colossal. La firme a toujours été sous le feu des projecteurs en raison de ses performances. Malheureusement, sa dernière actualité semble être d’une tout autre nature. L’opérateur est en effet accusé d’avoir négligé les règles du jeu responsable. Il aurait en effet permis à deux joueurs compulsifs de réaliser des dépôts exorbitants sans jamais s’intéresser à l’origine des fonds. Selon les chiffres officiels, le premier a réussi à déposer plus de 837 000 livres sur son compte entre 2014 et 2015. Il aurait même procédé à une transaction de 49 000 livres en une seule journée. Après enquête par la Commission en charge du marché, il a été prouvé que Ladbrokes Coral n’a pas effectué son travail d’opérateur régulé et responsable. Lors de ses nombreux contacts avec le joueur, il n’a jamais émis de questionnement sur l’état psychologique de ce dernier, ni sur l’origine de ses fonds. Au contraire, il aurait cherché des moyens pour faciliter ses dépôts. Le second joueur quant à lui a perdu près de 433 000 livres sur Gala Bingo avec un dépôt maximal de 20 000 livres. À nouveau, Ladbrokes Coral n’a jamais cherché l’origine des fonds utilisés par celui-ci.

Un exemple

La Commission Britannique figure parmi les plus sévères. Elle a déjà condamné William Hill pour avoir retardé de façon excessive le retrait d’un joueur et pour avoir tenté de garder son gain. Elle a également rappelé 888 Holdings à l’ordre avec la plus grosse amende à ce jour soit 7,8 millions de livres. Tout comme Ladbrokes Coral, ce dernier est accusé de ne pas avoir respecté les règles du jeu responsable. Quant à Ladbrokes Coral, il a été condamné à rembourser les joueurs et à verser 1 million de livres pour la recherche contre les problèmes de jeu. Au total, il va devoir débourser 2,5 millions de livres.