Archives mensuelles : juillet 2018

Les Français parient massivement sur les matchs du Mondial 2018

L’Arjel vient de communiquer ses premiers résultats du Mondial 2018. Les chiffres révèlent une forte hausse des paris par rapport à l’édition 2014. Les Français auraient misé plus d’argent durant les phases de poules de la Coupe du Monde en Russie que lors de l’intégralité de la compétition au Brésil. Concrètement, l’Arjel a enregistré 363 millions d’euros durant la première période contre 290 millions sur la seconde.

Un Mondial hors-norme

La Coupe du Monde en Russie a déchainé les passions. Il faut dire qu’elle a offert de nombreuses surprises aux amateurs de foot ainsi qu’aux joueurs eux-mêmes. Parmi les évènements choquants, on peut notamment citer l’élimination prématurée du Champion en titre. Le Mondial 2018 a également été spécial en raison du contexte qui l’entourait. Il a, par exemple, été la première compétition d’envergure à introduire l’arbitrage vidéo. Ce dernier a d’ailleurs suscité de nombreuses contestations. Il a aussi été à l’origine de divers retournements de situations.

Pour les bookmakers, le Mondial a également été une réussite. Selon l’Arjel, cette compétition a permis à de nombreux opérateurs de réaliser leur meilleure performance sur ces 4 dernières années. Les chiffres montrent en effet un engouement massif pour cette compétition ainsi que pour les paris sportifs. Durant les phases de poules, les Français auraient d’ailleurs misé autant que lors de l’intégralité du Mondial 2014. Les matchs les plus appréciés sont bien entendu ceux qui ont impliqué les favoris comme celui entre la Suisse et le Brésil. Les rencontres de l’équipe de France ont également enregistré d’excellents scores. Celle face au Pérou est d’ailleurs la deuxième au classement avec 13,7 millions d’euros de paris contre 17 millions pour le premier entre le Brésil et la Suisse.

Qui sont les joueurs français ?

Dans son rapport, l’Arjel a également rassemblé diverses informations sur le profil des joueurs. Ces données révèlent ainsi que les paris sportifs intéressent surtout les hommes. Ils représentent 91 % de la population totale des joueurs. Cette dernière est d’ailleurs jeune puisqu’elle est constituée à 70 % d’individus de moins de 35 ans. Enfin, il convient de noter que les parieurs français misent en moyenne entre 11 euros par pari pour un total de 237 euros par an.

La Chine est en train de devenir leader de l’eSports

L’eSports figure parmi les secteurs les plus en vogue du moment. Depuis quelques années, les compétitions se multiplient et gagnent de plus en plus en visibilité. Les cagnottes tendent également à rivaliser avec celles des plus grandes compétitions sportives. Parmi les marchés qui affichent les meilleures performances, on peut citer la Chine. D’ailleurs, l’eSports devrait y générer plus d’un milliard de dollars chaque année dès 2020.

Eldorado de l’eSports

L’Asie a toujours été le continent de l’eSports. D’ailleurs, cette discipline sportive a émergé en Corée du Sud. Elle continue d’ailleurs d’y rencontrer un succès exceptionnel. Certains des meilleurs joueurs du monde proviennent de Corée du Sud. Une partie d’entre eux vit même de cette passion du jeu vidéo et mène un train de vie proche de celui des grandes stars du football. Cependant, depuis quelque temps, la Corée du Sud semble avoir été dépassée par la Chine. Grâce à sa population particulièrement dense, elle se présente aujourd’hui comme la capitale de l’eSports.

Au total, 250 millions de Chinois s’adonneraient régulièrement au jeu vidéo et participeraient à des compétitions d’eSports. Au vu de la croissance du marché, ils devraient être plus de 350 millions d’ici 2020. L’industrie quant à elle génèrera un chiffre d’affaires colossal de 1,5 milliard de dollars par an. Selon la firme Tencent, la Chine reste cependant derrière les États-Unis. Cependant, elle possède le potentiel pour devenir numéro 1. Enfin, il convient de noter qu’en Chine, 20 % des joueuses sont des femmes. L’eSports intéresserait également les adultes. D’ailleurs, 30 % des joueurs sont des parents. Ces chiffres montrent que le jeu vidéo n’est plus un divertissement réservé aux jeunes adolescents boutonneux. Il se présente désormais comme un phénomène mondial qui touche toutes les tranches d’âge et toutes les catégories sociales.

Le succès de l’eSports

Le jeu vidéo a connu une croissance exceptionnelle depuis le début des années 2 000. Aujourd’hui, il est devenu une industrie qui pèse plusieurs milliards de dollars. Il est également en phase de devenir une discipline sportive reconnue. L’eSports séduit en effet de plus en plus de pays. En France, par exemple, la FDJ a décidé de lancer son propre festival. L’ascension de l’eSports pourrait d’ailleurs devenir divine. Certains espèrent en effet qu’il soit intégré aux Jeux Olympiques dans les années à venir.