Archives mensuelles : mai 2019

Les machines à sous se portent bien en Lettonie

Le marché des jeux de hasard connait une croissance optimale en Lettonie. Les joueurs sont nombreux à s’inscrire sur les différentes plateformes et à dépenser plusieurs centaines d’euros dans les casinos. Les jeux les plus appréciés restent bien entendu les machines à sous. Il faut dire que les opérateurs rivalisent d’imagination pour proposer des univers toujours plus captivants ainsi que des gameplays dynamiques. Le rapport de l’autorité de régulation pour le premier trimestre de cette année confirme cette bonne forme de l’industrie.

Une croissance de 16 %

La Lotteries and Gambling Supervisory Inspection of Latvia a publié les chiffres du marché des jeux en ligne et terrestre pour le premier trimestre. L’industrie est en pleine forme avec une hausse de 15,9 % du chiffre d’affaires. Au total, les opérateurs ont généré 73,6 millions d’euros. À noter cependant que par rapport aux trois derniers mois de l’année 2018, ils accusent une légère baisse de forme. Durant cette période bénie, ils avaient généré 81,5 millions d’euros. Le régulateur explique ces chiffres par l’effervescence provoquée par les fêtes de fin d’année. Comme sur de nombreux marchés, les machines à sous sont à l’origine des résultats des opérateurs. Sur le premier trimestre, elles ont généré 56,3 millions d’euros de chiffre d’affaires. Cela correspond à une hausse de 12,6 % sur un an. Enfin, il faut noter que le marché en ligne des casinos affiche 8,8 millions d’euros de revenus pour cette période. Par rapport à l’exercice 2018, cela correspond à un bond de 40 %. Les paris sportifs quant à eux ont généré un chiffre d’affaires de 3,5 millions d’euros, soit une hausse de 27,1 %. De son côté, le poker affiche une croissance de 16 % pour 73 000 euros.

Une crise à venir ?

La bonne forme des opérateurs de jeux en ligne pourrait s’arrêter brutalement durant le deuxième trimestre. Le Conseil Municipal de Riga compte en effet révoquer les licences de 200 salles de jeux. L’objectif consiste à limiter l’offre aux casinos qui se trouvent dans les resorts. Le pays se prépare également à réglementer son marché en ligne. Les joueurs ne pourront plus s’inscrire sur les plateformes qui n’ont pas de licences. Ils devront également s’acquitter d’une taxe sur leurs gains.

1$ million de perte sèche pour ce bookmaker britannique

Les bookmakers perdent rarement sur des évènements sportifs. Ils emploient en effet les meilleurs experts ainsi que des outils de pointe pour réaliser les pronostics les plus fiables. Malheureusement pour eux, il arrive que l’imprévu se passe. Au mois de mars, plusieurs bookmakers ont ainsi perdu des sommes folles à cause d’un retournement de situation lors du choc entre le PSG et Manchester United. Les Parisiens, qui étaient favoris, se sont faits éliminés après un pénalty en fin de match. 

Le scénario sur un million

En mars, le PSG affrontait Manchester United dans le cadre de la Ligue des Champions. Les Parisiens ont réussi à s’imposer 2 à 0 à Old Traford. Au match retour, ils étaient naturellement favoris. Pour les bookmakers, le calcul paraissait simple. Il était presque impossible que les Mancuniens réussissent à se qualifier. Ils ont donc ajusté leurs cotes en fonction. Malheureusement pour eux, les Red Devils vont jouer un football exceptionnel. À quelques minutes de la fin du match, ils parviennent même à mener 2 à 1. Il ne leur restait qu’un but à marquer pour décrocher la qualification. Les Parisiens, sous pression, ont alors commis la faute de trop. L’arbitre a accordé un pénalty aux Anglais et le ballon a bien entendu terminé au fond des filets. À la fin de la rencontre, les joueurs du PSG étaient dévastés. Ils n’étaient cependant pas seuls. Ironiquement, certains Anglais ont mal vécu la victoire de Manchester United. Il s’agit de Paddy Power Betfaire, un des bookmakers stars du marché britannique. À cause de ce scénario improbable, il a perdu plus d’un million de dollars. Certains joueurs avaient en effet misé sur la victoire des Red Devils malgré leur déficit. À noter que Paddy Power Betfair n’est pas le seul à avoir subi des pertes sur cet évènement.

Un nouveau coup dur

La défaite du PSG a un arrière-gout particulièrement amer pour Paddy Power Betfair. Elle se présente comme l’ultime coup de malchance pour les activités de paris sportifs de l’entreprise. Celles-ci affichent une baisse de 10 % sur les derniers mois. Selon les observateurs, cela s’explique par le faible nombre de matchs nuls de Premiers League. Ce type de résultats est affectionné par les bookmakers, car il est rarement choisi par les parieurs. Malgré tout, Paddy Power reste un ogre du marché. D’autant plus que ses activités de gaming sont en hausse de 26 %. Grâce à elles, il affiche une croissance de 17 % de son chiffre d’affaires global.

Rendez-vous dans les étoiles avec la machine à sous Crystal Sun

Durant le mois d’avril, le fournisseur de jeux en ligne Play’n’Go a sorti une nouvelle machine à sous. Baptisée Crystal Sun, elle se déroule dans l’espace. L’ambiance est relaxante et contemplative. Les joueurs en quête d’évasion ne pourront qu’apprécier cette approche. Le gameplay quant à lui s’articule autour du WILD. Ce symbole spécial peut notamment devenir Expanding et octroyer des multiplicateurs de gain. 

Un voyage aux frontières du réel

La machine à sous Crystal Sun profite d’une excellente réalisation. Le développeur a soigné chaque détail pour faire rêver les joueurs. Le décor, par exemple, est à la fois relaxant et envoutant. Il semble inviter à l’évasion et à la contemplation. Ceux qui ont toujours rêvé de partir dans l’espace seront forcément séduits par la beauté du jeu. Les graphismes quant à eux arborent des traits fins et lisses. Les animations, de leur côté, sont minimalistes. Le jeu ne possède d’ailleurs pas de cinématique d’introduction. Cela n’enlève cependant rien à son pouvoir immersif. Enfin, il convient de noter que la bande-son est sublime. Elle est à la fois relaxante et mystérieuse. Elle retranscrit bien la sensation paradoxale de vide et d’excitation provoquée par l’espace.

Des WILDs à toutes les sauces

La machine à sous Crystal Sun possède une structure classique. Elle arbore 5 rouleaux pour 3 rangées. Elle propose une dizaine de lignes de paiement. Celles-ci restent actives simultanément tout au long des parties. Les mises varient de 10 centimes à 100 euros. Quant aux gains, ils peuvent aller jusqu’à 4 000 fois le pari de départ. Comme dit précédemment, le gameplay est centré sur le WILD. Il s’agit d’un joker qui possède la capacité de remplacer n’importe quel symbole. Il apparait uniquement sur les rouleaux 2, 3 et 4. Lorsqu’il forme une combinaison gagnante, il devient Expanding. Cependant, ses pouvoirs ne s’arrêtent pas là. Les Expanding WILDs activent des re-spins. Durant ces tours gratuits, ils restent en place ce qui permet d’obtenir d’autres combinaisons gagnantes. Il est possible d’enchainer jusqu’à 3 re-spins grâce à cette fonctionnalité. Cerise sur le gâteau, chaque WILD possède son propre multiplicateur de gain. Il peut aller de X2 à X3. Lors des re-spins, les multiplicateurs sont combinés pour aller jusqu’à X9.

Le Cosmopolitan Las Vegas pourrait être revendu pour une véritable fortune

Le fond d’investissement Blackstone a annoncé la mise en vente de son complexe casinotier, le Cosmopolitan. Il avait acheté l’établissement en mai 2014 pour la coquette somme de 1,73 milliard de dollars. Il a ensuite investi plus de 500 millions pour l’améliorer afin d’attirer des joueurs VIP. Le prix de vente serait fixé à 4 milliards de dollars. 

Achat, amélioration et revente

Le fond d’investissement Blackstone est célèbre pour ses coups de maitre. Il est en effet un expert dans les projets excessivement rentables et ambitieux. Il faut dire qu’il excelle dans l’application des principes fondamentaux de l’investissement. En mai 2014, il a mis un pied dans le monde des casinos en rachetant le Cosmopolitan. À l’époque, la transaction lui avait couté 1,73 milliard de dollars. Avant l’acquisition, le Cosmopolitan figurait parmi les casinos à viser une clientèle aisée. Blackstone a cependant voulu pousser cette stratégie plus loin en s’intéressant aux joueurs VIP. Il a donc décidé d’investir plus de 500 millions de dollars pour rehausser le prestige de l’établissement. 18 bars et restaurants ont été construits et l’hôtel a été complètement rénové. 21 suites penthouses ont ensuite été rajoutées pour répondre aux gouts de luxe des joueurs VIP.

Grâce à ces investissements, le complexe est rapidement devenu un incontournable pour ces touristes qui n’hésitent pas à dépenser des centaines de milliers de dollars lors d’une session. Aujourd’hui, le Cosmopolitan figure parmi les établissements les plus rentables et les plus populaires de Las Vegas. Après 5 ans d’attente, le fond d’investissement peut enfin déclencher la dernière étape de son plan, revendre au plus offrant.

Un bénéfice à 10 chiffres

Dans le monde immobilier, il n’est pas rare de voir des opérateurs réaliser des bénéfices hors-normes sur des reventes. Il suffit en effet de trouver le bon bien puis d’investir dans les améliorations qui boosteront sa valeur. Blackstone a appliqué cette recette pour le Cosmopolitan. Grâce à un investissement de 500 millions de dollars, il a réussi à doubler sa valeur. Aujourd’hui, la firme espère revendre l’établissement pour 4 milliards de dollars. Une telle transaction lui permettrait d’encaisser 1,75 milliard de bénéfice. À noter que selon les directeurs du fond, le cas du Cosmopolitan est un cas classique d’achat, amélioration et revente.