Accueil

En Ukraine, les jeux d’argent légalisés arrivent à grands pas

Le Parlement ukrainien vient d’approuver en première lecture le projet de loi visant à légaliser les jeux d’argent. Le texte présenté par Oleg Marusyak a été encensé par 260 députés sur 460. Il vise à stimuler l’économie locale et à créer de nouvelles sources de revenus fiscaux. L’initiative a bien entendu attiré l’attention de nombreux opérateurs des jeux en ligne comme Parimatch. Celui-ci s’est d’ailleurs déclaré prêt à investir sur le secteur aussitôt que la loi sera définitivement adoptée.

Un nouveau marché

Le projet de loi 2285-D vise à légaliser les jeux d’argent en Ukraine. Il a été présenté devant le parlement en début d’année et il a été approuvé par 260 députés en première lecture. Il est porté par Oleg Marusyak et évoque notamment les frais de licence pour les jeux d’argent en ligne. Ceux-ci seront fixés à 6,7 millions d’UAH. Les casinos qui souhaitent s’implanter dans un hôtel quant à eux devront débourser entre 41,7 millions d’UAH et 62,6 millions d’UAH. Le montant est déterminé en fonction du nombre de chambres de l’établissement. Le projet de loi aborde également les dispositions pour la légalisation du marché. Les candidats qui auront réussi à obtenir une licence pourront donc exploiter jusqu’à 5 boutiques. La ville de Kiev pourra recevoir jusqu’à 32 bookmakers. Les autres grandes villes quant à elles ne disposeront que de 16 licences chacune au maximum. Quant aux petites communes, elles se partageront 32 licences. Enfin, il faut noter que le nombre d’appareils de jeu contenus dans les casinos terrestres est limité à 40 000. Seuls les joueurs de plus de 21 ans pourront s’adonner au jeu. Le projet de loi prévoit aussi la mise en place d’un registre pour les joueurs qui s’auto-excluent pour se protéger.

Sur la bonne voie

Le projet de loi pour la légalisation des jeux en Ukraine doit passer en deuxième lecture. D’autres détails seront ensuite abordés comme le taux d’imposition du Produit Brut des Jeux. Une fois le texte approuvé une seconde fois, il sera présenté au président Volodymyr Zelensky avant d’être adopté de manière définitive. À noter que l’idée de légaliser les jeux ne date pas d’hier. Le président l’a déjà évoqué en 2019. Il a d’ailleurs fait pression sur les élus pour accélérer le processus.