Accueil

Encore des amendes pour des casinos de premier plan aux Pays-Bas

Le régulateur du marché des jeux en ligne hollandais refait parler de lui. Après avoir sanctionné Casumo et Casino.com, il s’est attaqué aux deux géants Unibet et Bwin. Ils sont accusés d’avoir attiré et accepté des joueurs néerlandais sur une de leurs plateformes. Ils ont respectivement écopé de 470 000 euros et 350 000 euros d’amende.

Bwin, récidiviste

La marque Bwin est détenue par la firme GVC Holdings, une référence dans le monde des jeux d’argent. Elle est présente sur de nombreux marchés et profite d’une excellente réputation. Durant le mois d’aout 2018, elle a cependant vécu une mésaventure avec le régulateur hollandais. Celui-ci l’a en effet condamné à une amende de 350 000 euros. Il l’accuse d’avoir proposé des jeux d’argent et de hasard aux joueurs en ligne résidant aux Pays-Bas. Pour rappel, la législation hollandaise interdit ce genre de pratique. Pour démasquer l’opérateur, le régulateur a demandé à ses agents de créer un compte sur sa plateforme. Ils ont utilisé une adresse IP hollandaise pour s’inscrire.

Si Bwin avait respecté la loi, il aurait normalement dû bloquer ces agents. Il les a cependant laissé faire. Pire, il leur a permis d’effectuer un dépôt de 20 euros avec le moyen de paiement iDeal. L’histoire aurait pu s’arrêter là pour Bwin. Malheureusement, l’opérateur s’est à nouveau attiré les foudres du régulateur hollandais au début de l’année 2019. Celui-ci a en effet retenté l’opération et elle s’est soldée de la même manière. Les agents ont pu créer un compte et faire un dépôt. Bwin a donc été condamné à une nouvelle amende.

Unibet, fourbe

La marque Unibet appartient à l’opérateur Kindred Group. Il s’agit également d’une référence surtout au Royaume-Uni. En aout et décembre 2018, Unibet a accepté des joueurs hollandais sur une de ses plateformes en ligne. Il a écopé de 470 000 euros d’amende pour ces infractions. Sa sanction se révèle plus lourde par rapport à Bwin, car il a également proposé une interface traduite en néerlandais pour attirer ces joueurs. Enfin, il convient de noter que les Pays-Bas travaillent actuellement sur l’ouverture de leur marché des jeux d’argent en ligne. Le lancement est prévu pour 2021. Les candidats sont déjà nombreux à avoir déposé leur dossier. Ils seraient plus de 200.