Accueil

Un gain de 30,241$ que William Hill refuse de payer

Le bookmaker William Hill se retrouve à nouveau au cœur de l’actualité des jeux d’argent au Royaume-Uni. Il refuse de payer deux joueurs qui ont réussi à remporter 30 241 dollars avec une mise de 129 dollars. Selon lui, il y a eu une erreur lors de la validation des mises. Celles-ci n’auraient pas dû être acceptées, car elles étaient trop liées entre elles. Les victimes ont décidé de contacter un service de défense des parieurs pour défendre leurs droits et obtenir le paiement de leurs gains.

Deux paris d’exception

L’histoire de Gary Smeaton et de Kris Shenton commence par une passion commune. Les deux hommes sont fans de rugby. Au début de l’année, ils ont choisi de tenter un pari osé sur les performances de l’équipe Salford Red Devils. Ils ont misé sur le fait qu’elle terminerait dans le top 5 de la Super League. En complément, ils ont aussi placé de l’argent sur Jackson Hastings. Ils avaient pronostiqué qu’il remporterait le Man of Steel. Au total, leur ticket affichait une cote de 234 contre 1 pour une mise de 129 dollars. Après une longue attente, ils ont découvert qu’ils avaient tapé juste sur les deux évènements.

Grâce à leur cote incroyable, ils ont donc remporté 30 241 dollars. À noter qu’il s’agit d’un des paris les plus fous de l’histoire. Il est d’autant plus impressionnant qu’il portait sur deux évènements à long terme. Le pari a en effet été fait au début de la saison. Malheureusement, cette histoire va connaitre un dénouement horrible. Au moment d’encaisser leur gain, les deux joueurs ont vécu une désillusion. Le bookmaker refuse de régler leur pari à cause d’un « related contingency », une contingence liée.

De surprise en cauchemar

Selon William Hill, le ticket de 30 241 dollars n’est pas valide. Les deux évènements sur lesquels les joueurs ont parié étaient trop liés entre eux. En d’autres termes, le bookmaker affirme que si l’un des pronostics s’avérait juste, l’autre le serait forcément. Aux premiers abords, l’explication semble tenir la route. La récompense de Man of Steel devrait en effet revenir théoriquement au meilleur joueur des 5 équipes les mieux classées. Cependant, la réalité est différente. Le prix est attribué par un panel de juges à la fin de la saison et il ne dépend pas de la position de l’équipe au classement. Qui plus est, si l’argument de William Hill était valide, le pari n’aurait pas dû être proposé à la base.